Le rôle de l’agent immobilier dans une vente immobilière

Faire appel à un professionnel de l’immobilier pour vendre son bien est la garantie la plus rapide et la plus simple. En effet ses qualifications lui permettent une large marche de manœuvre pour répondre aux attentes des clients.

Missionner son agent immobilier

L’agent immobilier possède une multitude de capacités afin de répondre aux besoins de ses clients. En effet, l’agent peut se charger d’évaluer tout d’abord le prix du bien, rédiger l’annonce immobilière, en faire la publicité (diffusion des annonces via des sites internet spécialisé). Concernant la vente, il peut faire visiter le bien et en négocier le prix. Le professionnel de l’immobilier peut également, s’il est nécessaire, rédiger l’avant-contrat de vente.

immobilier

En plus des missions auxquelles l’agent peut répondre, il reste présent aux côtés de ses clients tout au long du processus de vente afin de les conseiller et d’apporter des réponses à leur questionnement.

Un véritable conseiller

L’agent informe son client de ses obligations et le conseille lorsque celui-ci souhaite vendre ou louer un bien immobilier.

Par exemple, le vendeur doit effectuer des diagnostics techniques obligatoires avant la mise en vente de son bien. Ces derniers concernent la santé publique (avec le contrôle de l’amiante, du plomb…) la sécurité des biens et des personnes (les installations de gaz et de l’électricité) ainsi que le développement durable (performance énergétique des bâtiments) et enfin la décence des logements (termites, diagnostic SRU, mesure de la surface habitable).

Une fonction réglementaire

L’agent commercial en immobilier connait les textes législatifs qui réglementent le marché de celui-ci.

Il possède une carte professionnelle « transaction sur immeubles et fonds de commerce ». Dès lors, il est tout à fait capable de rédiger un bail de location ou un compromis de vente.

L’agent et le mandat

Le mandat est obligatoire pour l’agent immobilier, s’il entend agir en votre nom (et ainsi obtenir une rémunération au final…)

Il existe deux types de mandat :

  • Le mandat simple, où le bien du client est confié à plusieurs agences (l’agent qui vous présentera au final l’acquéreur est celui qui touchera les honoraires) et le mandat exclusif, où le bien est ici confié qu’à un seul agent immobilier pour une période donnée. Une série d’actions va alors être mise en œuvre afin d’augmenter les chances d’une vente rapide et efficace.
  • Le type de mandat confié à votre agent dépendra de la confiance que vous avez pour celui-ci. Concernant la résiliation d’un mandat, elle ne peut se faire avant 3 mois. Passé ce délai, le mandat peut être résilié.

L’agent et sa commission

La commission de l’agent immobilier peut être supportée par le vendeur ou par l’acquéreur ou alors les deux à la fois. Celle-ci doit être inscrite dans le mandat ainsi que dans l’avant-contrat.

Concernant les tarifs, les honoraires ne sont pas réglementés par la loi. Ils dépendent tout d’abord du prix de vente, il s’agit le plus souvent d’un pourcentage dégressif sur le montant total ou par tranche, et peuvent être bien évidemment négociés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *