L’essentiel à savoir sur la garantie financière des professionnels de l’immobilier

La garantie financière des professionnels de l’immobilier est une assurance spécifique. Elle ne s’adresse notamment qu’aux gestions de patrimoine. Et ce n’est d’ailleurs pas la seule différence entre un simple courtier et ce genre de prestataire de service. Notamment dans la gestion de leur activité, la loi leur impose différentes responsabilités. Mais axons-nous sur cette assurance uniquement.

Auprès de quoi la souscrire ?

Pour commencer, vu que c’est une obligation professionnelle et une condition sine qua non de l’obtention d’une carte professionnelle, savoir où et comment souscrire à une garantie financière des professionnels de l’immobilier semble être de mise. Pour information, cette assurance est disponible aussi bien auprès des entreprises d’assurances spécifiques, que chez les banques ou les établissements de crédit. Cet embarras du choix est une aubaine, car fait jouer la concurrence. Ce qui vous permettra notamment de négocier à bon prix votre couverture. Quand on parle d’une assurance modique, on ne prend pas seulement en compte les mensualités, mais également les différentes pénalités prévues en cas de retard de versement ou encore les frais de souscription. Donc, faites attention quand vous comparez les offres.

Et quid à parler de mise en concurrence des devis, on tient également à souligner l’importance de la comparaison de la qualité des services proposés. La latence avant la prise en charge, les différents types de couverture possible, etc.

Dans tous les cas, un certain nombre de documents vous seront demandé par l’assureur pour la souscription à une offre : CIN du gestionnaire, certificat de résidence du siège de votre activité, statut, et bien d’autres encore. Pour une souscription en ligne, vous devez simplement remplir une fiche et envoyer le reste des documents via La Poste. C’est simple, rapide et efficace. La réponse devrait vous parvenir dans un laps de temps assez court.

Que couvre la garantie financière des professionnels de l’immobilier ?

Mais que couvre exactement la garantie financière des professionnels de l’immobilier, pour qu’elle soit obligatoire pour les gestionnaires de fonds ? Et bien, cette dernière diffère de la RC pro justement par le fait qu’elle prend en charge les pertes de revenus. Il s’agit en fait d’une assurance pour les clients. Ce sera à l’assureur de couvrir les mauvaises gestions par exemple le choix d’un locataire non solvable, ou un investissement pas rentable, etc.

Dit plus simplement, la garantie financière des professionnels de l’immobilier est un gage que les investisseurs retrouveront la somme qu’ils ont placée à tout moment. En ce sens, l’assurance doit être toujours de la même hauteur que la dette du prestataire, à savoir au minimum 30 000 euros pour ceux qui n’exercent que depuis 2 ans et 110 000 euros pour le reste. Chaque transaction doit être couverte à la même hauteur si vous comptez vous lancer dans plusieurs opérations en même temps.

Il a été susmentionné que la garantie financière des professionnels de l’immobilier était différente de la RC pro. Et pour cause, cette dernière couvre uniquement les pertes pour les clients, et non les vices ayant attrait à la responsabilité civile des agents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *