Restructuration de ses dettes : parlons du réméré immobilier

Trouvant ses origines dans le Moyen Âge, le réméré immobilier est une pratique des plus courante de nos jours en France. C’est, notamment ceux qui se trouvent en surendettement qui devrait étudier cette possibilité. Cela leur permettrait de restructurer facilement leur situation financière, tout en gardant la propriété de leur bien.

Kézako ?

Si pour certains, et surtout les experts, le réméré ou plus communément appelé « la vente à réméré » est une pratique facile, pour d’autres, le terme reste assez flou. Il mérite donc une explication plus approfondie.

Il s’agit en fait d’un autre type de transaction immobilière. Mais, même si on parle de vente, le but n’est pas entièrement de céder une propriété. Dans le contrat de cession, il y aura une clause qui énoncera que le vendeur aura le droit de retrouver son droit de propriété en restituant l’investissement initial de celui qui a acheté le bien, et ce, dans une limite de délai imposé par les deux parties prenantes au contrat.

pret ficp

On va être plus simple. La vente à réméré consiste en le fait que vous vendez votre bien. Et pour ce faire, vous devez faire des recherches d’investisseurs. Mais dans une limite de délai que vous convenez avec ledit vendeur, vous aurez toujours la possibilité de racheter votre bien au même prix. En un sens, la vente à réméré est une sorte de gage ou d’hypothèque, mais sans les taux qui vont avec.

Il existe des investisseurs spécifiques pour ce genre de transaction. Mais en règle générale, on s’adresse toujours à des personnes de son entourage pour ce genre de vente. Cela aspire plus confiance. Mais peu importe à qui on s’adresse, il faut dire que ce type de vente présente bien des avantages.

Les petits plus de la vente à réméré

Il est évident que le réméré s’adresse plus à des personnes qui sont en grande difficulté financière. Le but étant de restructurer ses dettes, sans passer par les démarches classiques comme le rachat de prêt ou autre dette avec un taux assez important. Outre cette modicité, il présente bien des avantages.

Par exemple, faire une vente à réméré est bien plus facile que l’on ne le croit. Il existe des courtiers qui travaillent particulièrement dans ce genre de transaction immobilière qui seront d’ailleurs à même de vous trouver des investisseurs rapidement et facilement.

Par ailleurs, malgré la vente, le vendeur ou l’ancien propriétaire si l’on peut dire, continue de profiter de son bien. Bien évidemment, ceci est soumis à un contrat de location ou plutôt à une « convention d’occupation », comme se plaisent à le dire les experts. Et en tant que tel, vous devriez lui verser des indemnités mensuelles pour la jouissance de ce droit. Il convient tout de même de rappeler que la vente à réméré ne peut être soumise à un délai de plus de 5 ans.  Au-delà de quoi, son droit d’occupation et de rachat du bien seront annulé et l’investisseur pourra à son tour profiter de tout son droit de propriété.

Voir ce site pour en savoir plus http://www.espacearchitectesetimmobiliers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *